Le combat d’une mannequin noire

photo de renee thompson

Le monde de la mode est souvent réfractaire au changement. C’est ce qu’on constate dans le documentaire La couleur de la beauté, d’Elizabeth St. Philip, qui décrit le travail d’une jeune mannequin noire et expose la difficulté que représente le fait d’avoir la peau noire dans un milieu où une carrière peut s’envoler en un instant.

Les statistiques sont éloquentes : une étude de 2008 dévoile que 87 % des mannequins qui participent à la Semaine de la mode de New York sont des femmes blanches, pour 6 % de femmes noires. Pour Renee Thompson, qui est née en Jamaïque et qui a grandi à Toronto, cet aspect du métier de mannequin pourrait la faire renoncer. Mais elle désire plutôt poursuivre sa voie et faire reconnaître son talent. Renoncer, ce serait justifier le racisme qui sévit dans le milieu du mannequinat.

Le parcours d’une jeune mannequin à New York

La caméra suit donc Renee, qui parcourt le monde depuis dix ans en tant que modèle. À bientôt 25 ans, elle est à un tournant de sa carrière et caresse le rêve de participer à la Semaine de la mode de New York, ville où elle s’est installée depuis peu.

Endroit emblématique de l’univers du mannequinat, New York pourrait bien être le salut tant espéré par Renee. Il ne suffit que d’un seul gros contrat d’une marque de vêtements de designer pour percer dans ce milieu. Ou pour être repéré sur les podiums de la Semaine de la mode et ainsi devenir un mannequin vedette.

Mais Renee fait face à des diktats très sévères et à des lois rigides. Déjà très difficile à la base, le mannequinat l’est encore plus pour les femmes à la peau noire. Pour justifier leurs décisions de ne pas embaucher de femmes noires pour leurs défilés, certains designers affirment que leur clientèle ne se reconnaît pas en elles.

Un tollé est déjà survenu dans cet univers, et en réponse, le magazine Vogue Italia a préparé un numéro complet avec seulement des femmes noires dans ses pages. De quoi renverser la vapeur… temporairement. Bien que cela ait été très bien accueilli, et même salué, la cause des mannequins noires n’a pas avancé pour autant.

La carrière de Renee est faite de hauts et de bas, et sa détermination à être reconnue pour son talent est admirable, tout comme son courage, son charisme et sa force de caractère. Ce documentaire est une ode à cette femme et à tous les êtres humains qui sont victimes de racisme.

 

Catégories :video racisme

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s