Les boîtes à bébés

 

Il y a quelques années, plusieurs pays européens comme l’Allemagne, la Suisse et l’Italie ont connu la réapparition du phénomène des « boîtes à bébé » ou autrefois appelé « Tours d’abandon » au Moyen Age.  Ces boîtes, qui se trouvent souvent près des églises, des hôpitaux et des rues très fréquentées, permettent aux parents en détresse d’abandonner leur nouveau-né  dans l’anonymat absolu.

Ce système en progression, a commencé à inquiéter les Nations Unies, qui le considèrent comme une violation du droit de connaître ses propres parents et ses propres origines. D’après la Convention relative aux droits de l’enfant, chaque enfant possède le droit de connaître et d’être élevé par ses parents, dans la mesure du possible. Or les bébés retrouvés dans ces boites ne peuvent pas avoir ce droit et cet abandon peut avoir de lourdes conséquences psychologiques tout au long de leurs vies. Le fait d’abandonner un enfant peut causer des souffrances et de troubles graves de l’attachement qui évoluent dans le temps.

Heureusement que notre petite Kristina a été retrouvé et qu’elle est maintenant entre de bonnes mains.

 

Catégories :Adoption

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s