Le sort des filles-mères 1

Le saviez-vous?

  • En 1952, une thèse réalisée au département de service social de l’Université de Montréal par une Sœur de Miséricorde, S. Madeleine du Sauveur, révèle que sur 900 filles-mères âgées de 13 à 45 ans, 85 % d’entre elles ont confié leur enfant en adoption.

    • Dans un contexte où l’assurance-maladie n’existe pas et que la survie financière de l’œuvre est précaire, les services hospitalisés doivent être remboursés par les usagères. Afin de rembourser les frais de leur accouchement, les mères reçues à l’hôpital de la Miséricorde doivent travailler pour la communauté pendant une certaine période. Elles sont soumises à des règlements stricts et à une étroite surveillance qui doit les amener à réintégrer la société.

    • L’enfant vieillissant à la crèche perd ses chances d’être adopté, les familles portant leur choix sur les nourrissons. Vers l’âge de 3 ans à 6 ans, le bambin est transféré de la crèche à l’orphelinat d’une autre communauté religieuse où il mène la vie de pensionnat : le jour, en classe et le soir dans un dortoir sous la surveillance d’une « mère de groupe ».

    • À l’époque de la Nouvelle-France, les pères sont responsables de leurs enfants, même illégitimes. Les pressions sociales poussent le père d’un enfant illégitime à verser une aide financière à la mère pour qu’elle puisse garder le bébé. Si l’homme refuse de reconnaître son enfant, la loi permet à la femme d’intenter aisément un procès en « poursuite de paternité ».

    • À partir de 1850, la mentalité change et fait dorénavant porter aux femmes la responsabilité de l’enfant illégitime, tout en dégageant les pères de leurs obligations financières face au nourrisson. C’est aussi vers 1870 que le mot « fille-mère » apparaît, ce qui traduit le durcissement des mentalités.

Radio-Canada

Catégories :Adoption

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s