Comment les livres nous transforment

Par   Pascale Senk  Le Figaro.fr

La psychologie s’intéresse désormais aux différentes manières dont les (bons) ouvrages affectent les lecteurs.

faire-aimer-la-lecture-a-mon-enfant

Tous les grands lecteurs, les fous de littérature japonaise ou de romans gothiques, les amoureux de poésie, les arpenteurs de récits… Tous, ils le savent déjà, par expérience: les livres offrent des voyages incomparables, de ceux qu’on ne trouvera dans aucun catalogue de tour-operator. Les scientifiques, qui commencent à s’intéresser à la vie intérieure des lecteurs, ont libellé ce phénomène: «le transport émotionnel». Vous êtes là, allongé sur la plage ou devant un feu de cheminée, mais en réalité vous êtes ailleurs: dans les rues de Manhattan avec Philip Roth, la cour de Louis XIV avec Molière… Peu importe le lieu d’ailleurs, ce qui compte, au-delà de la précision de la description, c’est que celui qui vous y emmène, l’écrivain, vous touche, fait entendre «sa voix» à vos oreilles, vous entraîne dans son histoire. Et alors, si tel est le cas, vous en sortirez déjà passablement détendu. Une étude de 2010 a en effet montré que lire seulement six minutes d’un récit qui vous passionne réduit votre stress de 60 %!

 

Catégories :Lecture

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s