Pourquoi j’ai fait une page Facebook et un blogue

                                wordpressCapture

 

Aujourd’hui , je souhaite vous partager les motivations qui m’ont incité à sortir de l’ombre sur le web. En partageant cette publication, je crois que vous comprendrez pourquoi je l’ai fait, et en plus, cela vous donnera l’occasion de savoir minimalement comment fonctionne le monde de l’édition.

Écrire un manuscrit est bien, mais après avoir lu plusieurs documents, visionné plusieurs vidéos, et avoir discuté avec une auteure que je connais, il appert que la route vers l’édition n’est pas si facile. Tout d’abord, de plus en plus de gens écrivent, et les maisons d’édition en reçoivent beaucoup. Plusieurs en reçoivent une centaine par mois, alors, on peut comprendre que les chances d’être édité sont tout de même restreintes. Il semblerait qu’en moyenne 2% de ces manuscrits sont retenus. Ils ne sont pas automatiquement tous lus, car la lecture intégrale de tous les manuscrits impliquerait de grands frais pour l’éditeur qui doit faire l’embauche de gens pour créer son comité de lecture. Je pourrais ici vous expliquer la méthodologie utilisée pour faire le tri, mais tel n’est pas l’objet de mon écrit. Alors, vous comprenez maintenant que quand on est inconnue, l’édition est une grande route à parcourir. Il n’est pas  facile d’être édité, mais cela demeure tout de même une belle expérience. Alors, l’édition d’un livre amène de grands coûts pour un éditeur, car c’est  une équipe de professionnels qui assurera le bon cheminement du livre jusqu’à son édition.

Afin de maximiser les chances, il est très bien d’avoir une ou des plateformes sur le web, d’avoir une certaine visibilité, et d’avoir une communauté avec laquelle l’auteur est en interaction, et les membres entre eux… Lors de l’envoi du manuscrit, on doit y joindre une lettre d’accompagnement dans laquelle on peut inscrire la plateforme que l’on gère si tel est le cas. Cela s’explique facilement : pour l’éditeur, cela représente un certain potentiel de vente, ce qui est normal vu les frais encourus par ce dernier, et pour l’auteur, il pourrait éventuellement être directement contacté par un éditeur. Eh oui, eux aussi vont sur le web, ainsi que toutes personnes travaillant dans ce milieu. Évidemment, encore faudra-t-il que le manuscrit soit jugé intéressant et rentable, cela va de soi. D’ailleurs la personne que je connais, c’est ce qui lui est arrivé, elle n’a pas eu à faire de démarches pour trouver un éditeur. Elle ne peut me marrainer, car le récit de vie ou roman autobiographique ne fait pas partie de la ligne éditoriale de son éditeur.  Je vous ai joint une vidéo dans laquelle un auteur explique l’importance d’avoir une plateforme sur le web, et il nous explique comment il a été directement interpellé. Alors je me dis pourquoi pas, pourquoi cela ne pourrait pas m’arriver aussi. De toute façon, c’est une belle expérience, j’apprends beaucoup et vous savez quoi : j’aime apprendre, alors de ce côté je suis très gâtée ces temps-ci. J’ai rencontré plusieurs anges sur ma route, qui me supporte et me motive dans mon projet.

Je suis en mode apprentissage, car il y a trois mois, je ne savais pratiquement rien de Facebook, de même qu’un blogue. Je trouvais important de vous informer, car vous serez sûrement plus  indulgents avec moi, car vous saurez et comprendrez pourquoi je fais des relances, et pourquoi je vous demande d’aimer ma page si elle vous plaît et de partager ma page ou mes articles dans votre fil d’actualité, et d’en parler à vos proches. Vous saurez que ce n’est pas  pour alimenter mon ego, mais bien parce que cela supporte mon projet.  Il y a la publicité payante de Facebook, mais vous le savez, la meilleure publicité demeure le bouche-à-oreille, donc, si vous appréciez mon univers, parlez-en à vos proches, amis virtuels et réels, et je vous en remercie à l’avance.

Lorsqu’on fait l’envoi d’un manuscrit, il faut compter de deux à six mois de délai avant d’avoir une réponse. J’ai retardé l’envoi de mon manuscrit afin de mettre en opération mon blogue et ma page Facebook. Il est également recommandé pour la visibilité dont je vous ai parlé plus haut de participer à des concours littéraires afin de se faire connaître, car les jurés sont composés de personnes œuvrant dans le monde de l’édition. À titre d’exemple, j’ai envoyé avant le 31 décembre mon manuscrit pour le Prix littéraire Robert-Cliche, et j’ai reçu un accusé de réception m’informant qu’une décision me sera rendue au plus tard le 27 avril 2018.  Le jury est composé de personnalité de l’édition, incluant deux maisons d’édition. Le but n’est pas d’être la grande gagnante, mais si le manuscrit interpellait l’un de ces membres, je serais la grande gagnante, quoique le prix soit tout de même important, mais il y a sûrement un nombre impressionnant de participants à ce concours.

J’espère que cet écrit vous a plu,  et qu’il vous a permis de démystifier l’édition, tout en comprenant mieux mes actions. Moi je suis très heureuse de vous l’avoir partagé, espérant que vous comprenez davantage mes motivations, mes buts et mes objectifs, tout en levant une petite partie du voile du monde de l’édition. Qui sait, peut-être que ces informations vous seront éventuellement utiles pour vous-mêmes, ou pour l’un de vos proches.

Je vous remercie, et je vous invite à visionner la vidéo en annexe.

Au plaisir,       Manon Bélanger       1er février 2018

Ma page Facebook      Manon Bélanger auteure  (racisme et adoption)

                                         aimez, cliquez, commentez et partagez. Merci

                                       

 

Mon blog                     ninoireniblanche.com

 

Sur mon blog, il y a cinq fichiers audio, et je vous invite à y faire un détour pour les entendre, car il semble bien que je ne puisse les intégrer dans ma page Facebook.

 

Merci beaucoup et bon visionnement,

 

https://www.youtube.com/watch?v=VIZrqXUh-KM

 

Catégories :Lecture

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s